arrow-bottom

Un grand moment de partage et d’échanges stimulants en compagnie de Bernard Cerquiglini, représentant de la francophonie auprès du gouvernement français -qui oeuvra pour la réforme de l’orthographe entre autre mission- et Oulipien émérite qui a su réveiller les imaginations de nos lycéens lors d’un atelier d’écriture, le 27.03 dernier.
.
Raymond Queneau, un jour de 1961, donna des Oulipiens la définition suivante :  » des rats qui ont à construire le labyrinthe dont ils se proposent de sortir « . C’est dans cet esprit d’une écriture vivante et créatrice, sous la contrainte de règles que l’on a soi-même émises, que Bernard Cerquiglini a conduit, sur les pas de La Fontaine et des grands poètes français, nos lycéens, avec enjouement et passion de la langue, afin d’explorer toutes les potentialités d’oeuvres nouvelles. Pari réussi!
.

Encore merci Professeur! *

.

Ainsi que tous nos remerciements au service culturel de l’Ambassade qui a collaboré ces dernières années avec le lycée, tout spécialement à Mme Plessis pour la venue de Bernard Cerquiglini.

.

 

*L’OUvroir de LIttérature POtentielle est un groupe de recherche en littérature expérimentale fondé en 1960 par Raymond Queneau et François Le Lionnais

*Emission sur TV5 à regarder sans modération aucune: « Merci Professeur! » par Bernard Cerquiglini
.

.

.