arrow-bottom

À propos de la Semaine des lycées français du monde

 

Pour valoriser encore davantage ce que représente le système éducatif français à l’étranger, il y a désormais chaque année en novembre une Semaine des lycées français du monde.

 

La première édition a eu lieu en 2017. Celle de 2018 est programmée du 19 au 24 novembre. Cette semaine de sensibilisation à laquelle tous les lycées français du monde sont invités à participer en proposant des événements et des activités éducatives aura un impact à la fois local mais aussi à l’échelle du réseau.

 

Avec une présence dans 137 pays, près de 500 établissements et 355 000 élèves scolarisés de la maternelle à la terminale, la France est le pays qui dispose de plus important réseau scolaire au-delà de ses frontières. Sur tous les continents, des familles françaises et de nombreuses autres nationalités font le choix de l’enseignement français car elles en connaissent les atouts.

 

Pour la deuxième édition, du 19 au 24 novembre 2018, le plurilinguisme et la richesse multiculturelle constitueront un fil conducteur unique. Le dynamisme des établissements, l’engagement des équipes éducatives, la réussite de leurs élèves et de leurs anciens élèves seront mis en lumière par une myriade d’initiatives en lien avec la thématique « Plurilinguisme et pluralité culturelle : atouts du réseau AEFE ».

 

 

 

Au LFIP, des nombreux projets s’inscrivent dans la dynamique de cette semaine placée sous le signe du « Plurilinguisme et de la pluralité culturelle »

 

Concours de débats avec l’école des langues étrangères de Pékin
.

Lundi 19 novembre, les élèves de 4ème et de 5ème chinois LV1 ont débattu avec les élèves de 4ème de l’école des langues étrangères de Pékin accueillis au LFIP.
.
Deux thématiques : « Les élèves doivent-ils porter des uniformes scolaires », débat en français, et « Est-il préférable d’apprendre une langue vivante ou plusieurs au collège », débat en chinois.
.
Après une visite du LFIP et de son campus :

.

Les élèves des deux écoles se sont mélangés dans chaque groupe pour se lancer dans leurs joutes oratoires. Successivement en chinois puis en français, les débats ont été animés et les arguments défendus avec conviction ! Un vrai choc des cultures !
.

.

Cette activité organisée au LFIP par les professeurs de chinois visait non seulement à resserrer les liens d’amitié entre les deux écoles mais également à motiver l’apprentissage de la langue française et chinoise pour les élèves.

.
Les meilleurs orateurs ont été récompensés par M. Villegas, proviseur et M. Pavé, proviseur adjoint.
.

.

Bravo à tous les participants !

.

Mon anecdote culturelle / Mi anécdota cultural
.

Les 3èmes partagent, dans une vidéo en espagnol, des anecdotes qu’ils ont vécues lors de leurs interactions avec d’autres cultures. Ce projet porté par nos professeurs d’espagnol, M. Ramirez et M. Lopez, s’inscrit dans la programmation en 3ème et contribue à la réflexion sur l’importance de la conscience interculturelle en tant que citoyen d’un monde globalisé.

Cliquer sur les prénoms !
.

Raphael nous raconte sa première expérience dans une pharmacie espagnole.

Camille nous parle son expérience avec la ponctualité en Afrique du Sud.

Marie raconte un malentendu linguistique lors de ses premiers jours à Beijing.

Malickah nous dit à quel point l’expression « inviter à manger » peut être différente en fonction de la culture avec laquelle elle est utilisée.

Ella réfléchit sur ses voyages au Vietnam alors qu’elle était enfant pour rendre visite à sa famille.

Etienne nous raconte combien il a eu faim en attendant l’arrivée d’un Espagnol pour le dîner.
.

 

Le portrait en production d’écrit
.

La classe de CM1 de Mme Henni a travaillé sur l’autoportrait en production d’écrit. En présentant leur autoportrait, les élèves ont mis en valeur leurs particularités physiques, morales et culturelles, et donc la dimension pluriculturelle et plurilingue de la classe.


Lancement du concours Kamishibaï de la zone Asie Pacifique
.

Plusieurs classes du LFIP (les deux classes multi-âge, les GS, CE1 et CM2) vont participer au concours Kamishibaï de l’AEFE Zone Asie. 

Le Kamishibaï (théâtre de papier) est un petit théâtre, qui vient du Japon.

C’est une technique de contage basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois).

Un kamishibaï est composé d’un ensemble de planches cartonnées numérotées, racontant une histoire. Chaque planche met en scène un épisode du récit, le recto pour l’illustration, le verso réservé au texte dit par le narrateur. Les planches sont introduites dans la glissière latérale du butaï dans l’ordre de leur numérotation.

En ouvrant les volets du butaï, le public découvre les illustrations tandis que le narrateur lit le texte en faisant défiler les planches les unes après les autres sous les yeux ébahis des spectateurs.

Tout d’abord, les élèves vont inventer l’histoire à partir d’un thème et en s’appuyant sur des lectures travaillées auparavant à la BCD. 

Les CM2 réfléchissent à la structure du texte :

Dans le texte, les dialogues seront dans au moins 3 langues différentes du français.

Les enfants vont également réaliser les illustrations en utilisant différentes techniques.

Les 3 classes de GS réinvestiront les techniques de peinture avec pochoir et de collage, apprises lors de l’intervention de l’illustratrice de jeunesse Emmanuelle Houssais.

Pour finir, les élèves oraliseront leur texte afin d’être enregistrés. L’objet final pourra être présenté aux parents.

Les élèves pourront valoriser leur langue maternelle et les langues étrangères acquises. Quelques enregistrements de petits mots en russe, arabe, coréen, anglais, français et chinois !
.

 

L’objectif principal pour les élèves, parlant une autre langue que le français, est de mettre en valeur la richesse de leur langue maternelle ou pour d’autres réinvestir les acquis langagiers en anglais ou en chinois.

Ce projet permet également de se familiariser avec différents formes d’écriture, d’enrichir son vocabulaire à travers la création d’histoire et d’échanger dans différentes langues.

Un grand merci à tous les acteurs de ce projet : les deux classes Multi-âge de Mme Ycre (Les animaux en danger) et Mme Yen-Pon (Sauvons l’océan), les trois GS de Mme Lefeuvre (Tous ensemble), Mme Pavé (Sauvons nos maisons) et M Berizzi (Le monde à travers les contes), les 3 classes de CE1 de Mme Baudry, de Mme Viani et de M Palis (Le cœur de la Terre et La chaussure magique), les 3 CM2 de Mme Dulion, Mme Tormo et de Mme Lacam  ainsi que les professeurs de langue anglais (M Dulion) et chinois (Ma, ta, sa, nos langues!), sous l’égide de Mme Rousseau et M. Maylander, documentalistes.

 

Chansons de monde, en partenariat avec l’école 3E International School
.

Les CE2 de Mme Seyhan et leurs homologues de l’école 3E International School ont découvert et chanté ensemble des chansons en français, chinois et anglais. 

Retour en image ! (à venir : Fleurs de Jasmin)